En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

D’Emmanuel Macron à Nicolas Sarkozy: ces présidents malmenés en manifestation

Mardi, sur la place de la Nation à la fin de la manifestation des fonctionnaires, l’effigie d’Emmanuel Macron, une balle entre les deux yeux, a été incendiée. Ce n’est pas la première fois que l'image d'un président est ainsi prise à partie. A Nantes, une effigie de Macron a été pendue et brûlée, après un procès fictif. C’était lors d’un rassemblement, début avril contre les réformes de la SNCF et de l’université. Pour la "fête à Macron", les opposants parisiens du président l’ont promené sur une potence. Alors qu'à Nice, des militants France Insoumise on fait subir à son effigie une tradition du carnaval niçois: le paillassou. Avant Emmanuel Macron, François Hollande a aussi été chahuté lors des manifestations contre la loi travail. Nicolas Sarkozy, lui, a connu cette violence symbolique dès le soir de son élection. En mai 2007, son effigie a donc été brûlée et piétinée.

Mise en ligne le 23/05/2018

Sur le même sujet