bfmtv

Crash de l'A321 en Égypte: la piste terroriste se précise

Une source proche de l'enquête rapporte à l'AFP ce vendredi qu'une des boîtes noires de l'Airbus russe qui s'est écrasé dans le Sinaï samedi, avec 224 personnes à bord, a commencé à parler. Le décryptage de l'enregistreur des données de vol indique que "tout était normal", aussi bien au niveau des instruments que des conversations, jusqu'à la 24ème minute de vol. La machine aurait brutalement cessé de fonctionner, un comportement symptomatique d'une "très soudaine décompression explosive". Cette analyse privilégie ainsi l'hypothèse d'un attentat, déjà revendiqué par la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI). - Avec: Jean Serrat, consultant aéronautique de BFMTV. Et Louis Caprioli, ancien directeur chargé de la lutte contre le terrorisme international à la DST. - Week-end Direct, du vendredi 6 novembre 2015, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Mise en ligne le 06/11/2015

Sur le même sujet