bfmtv

Copé demande la dissolution des "groupuscules" violents - 06/06

Le président de l'UMP Jean-François Copé a réclamé jeudi la dissolution des groupuscules "d'extrême droite comme d'extrême gauche" dont la "seule expression est la violence", après la rixe dans laquelle Clément Méric a trouvé la mort. "Ces groupuscules extrémistes - d'extrême gauche, comme d'extrême droite - sont un danger", a expliqué Jean-François Copé lors d'un point de presse au siège de l'UMP.

Mise en ligne le 06/06/2013

Sur le même sujet