bfmtv

Chevaline: "Peu d'éléments pour mettre en cause l'homme en garde à vue"- 19/02

L'homme en garde à vue depuis mardi dans le cadre de l'affaire de la tuerie de Chevaline est "vraisemblablement impliqué dans un trafic d'armes", a indiqué mercredi le procureur d'Annecy, Eric Maillaud. Il écarte donc à ce stade l'implication de l'homme interpellé dans le quadruple meurtre. Les explications de Dominique Rizet, spécialiste police-justice de BFMTV.

Mise en ligne le 19/02/2014

Sur le même sujet