bfmtv

Cet agent de sécurité à Orly a été licencié car sa barbe était trop longue

En 2015, Bachir travaillait depuis six ans à l'aéroport d'Orly, comme agent de sûreté pour Securitas. Le 20 novembre 2015, soit sept jours après les attentats de Paris, il est convoqué chez son directeur. "Il m'a dit: 'la barbe est trop longue (…) si vous ne la coupez pas, je vous change votre planning ou je vous refuse sur le terrain", raconte Bachir à BFMTV. Il est licencié quelques semaines plus tard. Bachir n'est pas un cas isolé. Ils sont quatre salariés de la même entreprise, tous musulmans, à avoir saisi les prud'hommes de Bobigny, qui doit statuer ce jeudi sur ces cas. Bachir et ses ex-collègues réclament 50.000 euros de dommages et intérêts.

Mise en ligne le 14/12/2017

Sur le même sujet