En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Fin de l'opération Sangaris: Le Centrafrique peut-il dire merci aux militaires français ?

Jean-Yves Le Drian est arrivé dimanche soir à Bangui (Centrafrique) pour acter la fin de l'opération Sangaris. Toutefois, environ 350 militaires français, équipés de drones d'observation, resteront présents. Lancée dans l'urgence en décembre 2013, l'intervention française livre pourtant un bilan en demi-teinte. Bien qu'elle ait permis de stabiliser la situation sécuritaire, elle n'a pas réussi à pacifier l'ensemble du territoire. Des bandes armées subsistent et continuent de terroriser la population. Par ailleurs, la force Sangaris a aussi été mise en cause dans des scandales sexuels. Des enquêtes judiciaires sont en cours à Paris sur ces accusations de viols, d'abus ou d'exploitation sexuelle, mais aussi de sévices physiques. Alors, le Centrafrique peut-il dire merci aux militaires français de l'opération Sangaris ? - Éléments de réponses avec: Thierry Vircoulon, chercheur associé à l'IFRI et spécialiste de l'Afrique. - Week-end Direct, du dimanche 30 octobre 2016, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Mise en ligne le 30/10/2016

Sur le même sujet