bfmtv

"Bordel": Emmanuel Macron regrette "un mot familier"

A Egeltons, en Corrèze, ce mercredi, le président de la République avait accusé certains salariés de GM&S, qu'il avait refusé de recevoir, de "foutre le bordel" en considérant qu'ils devaient plutôt postuler dans une entreprise voisine. La phrase a déclenché une vaste polémique. Ce jeudi, ses proches tentent de l'apaiser. Selon eux, le locataire de l'Elysée "assume sur le fond" ses propos tout en reconnaissant qu'il n'aurait pas utilisé le mot "bordel", un "mot familier", dans le cadre d'un discours officiel. - On y revient avec: Christophe Barbier, éditorialiste politique BFMTV - L'Express. André Bercoff, journaliste, chroniqueur à Valeurs Actuelles. Annick Steta, chroniqueuse à la Revue des Deux Mondes. Et Camille Langlade, journaliste politique à BFMTV. - BFM Story, du jeudi 5 octobre 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 05/10/2017

Sur le même sujet