Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Bayrou reconnaît l’emploi d’assistants parlementaires à mi-temps au Modem

"Il y a eu des collaborateurs qui étaient à mi-temps travaillant comme assistants avec des parlementaires européens et qui pour l’autre mi-temps avaient des responsabilités à l’intérieur de notre organisation", s’est justifié ce mercredi matin sur RTL le ministre de la Justice François Bayrou. À la suite d'un courrier envoyé par un ancien salarié de l'UDF, le parquet de Paris avait annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête préliminaire pour abus de confiance et recel d'abus de confiance, à l'encontre du MoDem soupçonné d'emplois fictifs.

Mise en ligne le 14/06/2017

Sur le même sujet