bfmtv

"AZF a brisé ma vie". 16 ans après l’explosion, les victimes attendent que justice soit rendue

Après 16 ans de bataille judiciaire, les anciens employés d’AZF, l’usine dans laquelle une explosion chimique en 2001 à Toulouse a fait 31 morts et 8.000 blessés, vont enfin être fixés. La cour d'appel de Paris tranchera ce mardi après-midi sur la responsabilité de Serge Biechlin, directeur de l’usine, et de la société Grande Paroisse, propriétaire du site et filiale de Total. Les victimes attendent le verdict avec impatience. Parmi elles: Brigitte Aubert, présente le 21 septembre et qui ne se remet pas de l’accident. "J’ai vu des choses horribles, j’ai vu ma collègue disparaître à ma place. (…) AZF a brisé ma vie", martèle l’ex-employée, qui "attend cette condamnation fortement".

Mise en ligne le 31/10/2017

Sur le même sujet