bfmtv

Attentats: la cellule jihadiste de Bruxelles voulait à nouveau frapper la France (1/2)

L'hypothèse avait été évoquée à plusieurs reprises, sans jamais pouvoir être confirmée ou infirmée. C'est désormais officiel. L'objectif de la cellule jihadiste de Bruxelles était de frapper à nouveau la France, mais elle s'est décidée dans l'urgence à lancer des attaques dans la capitale belge. Ces révélations font suite au coup de filet antiterroriste et à l'inculpation du suspect-clé Mohamed Abrini dans le dossier des attentats. Il a reconnu, lors de ses auditions, être le troisième homme qui accompagnait les deux kamikazes de l'aéroport de Zaventem, "l'homme au chapeau" que les enquêteurs cherchaient à identifier à l'aide d'images de vidéosurveillance. Ce Belgo-Marocain de 31 ans est aussi l'ami d'enfance de Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris capturé le 18 mars à Bruxelles. - Avec: Cécile Ollivier, notre journaliste spécialiste police-justice. Et Nicolas Hénin, notre consultant jihadisme. - Week-end Direct, du dimanche 10 avril 2016, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Mise en ligne le 10/04/2016

Sur le même sujet