bfmtv

Attentats de Paris: Manuel Valls évoque un risque d'attaques à l'arme chimique ou bactériologique

Ce matin le Premier ministre s'exprimait à l'Assemblée Nationale à l'occasion de l'examen de la prolongation de l'état d'urgence. Il a évoqué la possibilité de futures attaques terroristes, dont celles ayant recours à des armes chimiques. Olivier Lepick considère que Manuel Valls a raison d'anticiper ce cas de figure, mais qu'il ne faut surtout pas sombrer dans la panique : "Aujourd'hui rien n'indique que Daesh soit capable de fabriquer une arme chimique, et encore moins de l'utiliser en Europe dans le cadre d'une attaque terroriste". - Avec: Olivier Lepick, chercheur, spécialiste des armes chimiques. - Édition spéciale du jeudi 19 novembre 2015 sur l'assaut policier à Saint-Denis, sur BFMTV.

Mise en ligne le 19/11/2015

Sur le même sujet