Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Attentats à Istanbul: "Daesh fait payer à la Turquie son retournement d’attitude", selon Christian Makarian

Au lendemain du triple attentat perpétré dans l’aéroport Atatürk d’Istanbul et dont le bilan provisoire s’élève à 41 morts et 239 blessés, les soupçons se tournent vers Daesh même si l’attaque n’a pas encore été revendiquée. Selon Christian Makarian, spécialiste des questions internationales de l’Express, l’objectif de ce genre d’acte n’est pas le même qu’en Europe, où il s’agit pour l’organisation terroriste de "de dynamiter les sociétés de l'intérieur". Dans le cas de la Turquie, il s’agirait plutôt d’attentats à visée punitive. "Daesh fait payer à la Turquie son retournement d’attitude", a estimé le journaliste ajoutant que durant des années, le gouvernement turc a fait preuve "d’ambigüité, de complaisance, voire de bienveillance", envers Daesh qu’il voyait comme un moyen de "favoriser la chute de Bachar Al-Assad".

Mise en ligne le 29/06/2016

Sur le même sujet