bfmtv

Attaques à Paris: "Je ne comprends pas pourquoi au bout de 36h, on n'arrive pas à identifier les victimes", Philippe Juvin (2/2)

L'identification des victimes est toujours en cours deux jours après les attaques. Parmi les 129 personnes tuées dans les attentats vendredi soir à Paris, 103 ont été identifiées, a indiqué Manuel Valls. "20 à 30" corps restent à identifier, a-t-il précisé à l'issue d'une visite au centre d'accueil pour les proches des victimes, à l'Ecole militaire. "Elles le seront dans les heures qui viennent. C'est ce temps-là qui est insupportable" pour les familles, a-t-il déclaré. Très inquiet, un père de famille a interpellé le Premier ministre. Il est sans nouvelles de sa fille, qui était présente au Bataclan. "Je ne comprends pas pourquoi au bout de 36h, on n'arrive pas à identifier les victimes", s'interroge Philippe Juvin. "Le deuil des familles est aussi important que leurs souffrances physiques", a-t-il précisé. - Week-end Direct, Edition spéciale du dimanche 15 novembre 2015 autour des attaques à Paris, sur BFMTV.

Mise en ligne le 15/11/2015