bfmtv

Assassinat d'un militaire par Merah: l'État jugé responsable

Quatre ans après les tueries de Toulouse et de Montauban, c'est une victoire pour la famille du militaire tombé sous les balles de Mohamed Merah. Le tribunal administratif de Nîmes a reconnu, ce mardi, la responsabilité partielle de l'État dans la mort du caporal-chef Abel Chennouf, assassiné le 15 mars 2012 à Montauban, quatre jours après la première tuerie à Toulouse. "Le tribunal juge que la décision de supprimer toute mesure de surveillance de Mohamed Merah, prise à la fin de l'année 2011 (...) est constitutive d'une faute engageant la responsabilité de l'Etat", écrit le tribunal, qui avait été saisi par le père du militaire, Albert Chennouf Meyer. - Avec: Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur. - BFM Story, du mardi 12 juillet 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 12/07/2016

Sur le même sujet