bfmtv

Arrêtés anti-"burkini": Quatre villes ont été assignées en justice

La suspension de l'arrêté contre le "burkini" à Villeneuve-Loubet n'était que la première bataille pour le CCIF. Le comité contre l'islamophobie a assigné en justice les villes de Nice, Roquebrune-Cap-Martin, Menton et Fréjus pour obtenir la suspension de leurs arrêtés anti-"burkini". Par ailleurs, la plus haute juridiction administrative française, le Conseil d’État, a suspendu l'un de ces arrêtés municipaux et a averti les maires que toute interdiction du maillot de bain islamique devait s'appuyer sur des "risques avérés" pour l'ordre public. Cependant, cette décision divise, car de nombreuses personnalités politiques de droite et de gauche estiment que ce maillot symbolise le prosélytisme d'un islam politique en France. - Avec: Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des Femmes. -19h Ruth Elkrief, du lundi 29 août 2016, sur BFMTV.

Mise en ligne le 29/08/2016