Cette vidéo n'est plus en ligne
bfmtv

Après ses propos sur Hillary Clinton, Jean-Frédéric Poisson dénonce un "vif acharnement"

Jean-Frédéric Poisson, le septième homme de la primaire de la droite et du centre, s'est expliqué ce vendredi après ses propos sur Hillary Clinton, soumise selon lui aux lobbies sionistes. "Si effectivement j'avais moins bien réussi le débat de la semaine dernière, probablement que l'acharnement contre moi ne serait pas aussi vif", a-t-il dénoncé avant d'exprimer sa "tranquillité" face aux "polémiques du jour". Le député des Yvelines a notamment prononcé des excuses à demi-mot, déclarant "regretter d'avoir blessé" ceux à qui il s'est adressé, mais réclamant "le droit en tout état de cause de parler en vérité des enjeux internationaux, y compris lorsque ça met au jour des choses qui sont difficiles".

Mise en ligne le 21/10/2016

Sur le même sujet