En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmtv

Annulations de festivités: les mairies ont-elles cédé à la peur ?

De La Baule à Marseille, les annonces d'annulation de festivités se multiplient dans toute la France après les attentats à Nice et Saint-Étienne-du-Rouvray. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a justifié, ce mardi ces annulations, par les contraintes liées à la "situation de guerre" face au terrorisme. "Il faut que chacun comprenne qu'on est dans cette situation et que ça entraîne parfois des contraintes", a-t-il ajouté. Manque de moyens humains ou situation géographique compliquée, les mairies ne veulent prendre aucun risque face aux menaces d'attentat. Ont-elles cédé à la peur ? - Avec: Olivier Hourcau, secrétaire national province du syndicat Alliance police nationale. Et Julien Ruas, premier adjoint au maire de Marseille. - BFM Story, du mardi 2 août 2016, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

Mise en ligne le 02/08/2016