bfmtv

Alstom: Marie-Guite Dufay mise sur le fret pour sauver l'usine de Belfort

Une réunion interministérielle se tenait ce lundi à l'Élysée après l'annonce par Alstom de l'arrêt de la production de trains à Belfort. L'exécutif met la pression sur le groupe industriel, dont l'État est actionnaire minoritaire. Dans la foulée, le secrétaire d'État aux transports Alain Vidalies a assuré qu'il n'y aura pas de fermeture de Belfort. "Il restera un site de production dans les mêmes proportions qu'existant", a-t-il affirmé. Marie-Guite Dufay a, elle aussi, participé à cette réunion de crise. La présidente PS de la région Bourgogne-Franche-Comté mise sur le fret pour sauver l'usine. "Nous avons besoin des locomotives qui sont construites à Belfort". "Le secteur du fret est aujourd'hui en perte de vitesse, il faut absolument le ranimer. Il y a du potentiel", a-t-elle expliqué. - 19h Ruth Elkrief, du lundi 12 septembre 2016, sur BFMTV.

Mise en ligne le 12/09/2016