bfmtv

Alstom: François Hollande veut chasser le spectre de Florange

Une réunion interministérielle se tenait ce lundi à l'Élysée après l'annonce par Alstom de l'arrêt de la production de trains à Belfort d'ici 2018. François Hollande tente de reprendre la main pour sauver les 400 emplois. Il veut tout faire pour éloigner le spectre de Florange, qui a terni l’image de son quinquennat. En effet, la fermeture des hauts fourneaux d’Arcelor Mittal en 2013 avait été vécue par les salariés comme une "trahison". Dans l’après-midi, le chef de l'État a appeler à "se mobiliser pour défendre notre industrie". "Nous devons apporter des commandes" à Alstom. Alors, peut-il sauver l'usine ? - Décryptage avec nos éditorialistes politiques Ruth Elkrief et Laurent Neumann. Ainsi que Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. - 20H 2017, du lundi 12 septembre 2016, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

Mise en ligne le 12/09/2016

Sur le même sujet