bfmtv

Alexis Tsipras tient tête aux créanciers de la Grèce

Le Premier ministre grec conserve le référendum sur les exigences des créanciers de la Grèce et appelle à voter non. "Il faut une meilleure solution, un nouvel accord", affirme Alexis Tsipras. Le leader de Syriza est prêt à continuer le bras de fer avec le FMI et l'Union européenne, pour obtenir un meilleur arrangement, conformément à ce qu'il avait promis lors de la campagne électorale. Une partie des Grecs le soutiennent, affectés par la crise, mais en cas de victoire du oui, il pourrait être contraint de démissionner.

Mise en ligne le 02/07/2015

Sur le même sujet