bfmtv

Alexia: les incertitudes de l'enquête

La procureur de la République de Besançon s'est livrée ce lundi matin à une mise au point ferme. Après la diffusion d'informations faisant état qu'Alexia Daval, une joggeuse de 29 ans, a été tuée par asphyxie, Edwige Roux-Morizot a affirmé qu'"à ce jour", l'autopsie, concluante, n'a toutefois pas permis "de déterminer les causes de la mort de la jeune femme même s’il ne fait hélas aucun doute qu’on lui a donné volontairement la mort". "S’il est avéré qu’elle a subi violences physiques, les causes de sa mort ne sont pas établie", a insisté la procureur de Besançon, expliquant que des analyses complémentaires était en cours. - On fait le point avec: Jean-Marc Florand, avocat de la famille d'Alexia Daval. Et Dominique Rizet, consultant police-justice de BFMTV. - BFM Story, du lundi 6 novembre 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Mise en ligne le 06/11/2017

Sur le même sujet