bfmtv

"Alexia Daval est probablement morte par asphyxie", indique la procureure de Besançon

Une semaine après la découverte du corps calciné d’Alexia Daval près de Gray, en Haute-Saône, la procureure de Besançon a tenu un point presse. Edwige Roux-Morizot a indiqué qu’il "semblerait que son décès soit dû à une asphyxie" et qu’il ne faisait aucun doute que la jeune femme avait été tuée. Elle a néanmoins expliqué que des examens complémentaires étaient encore en cours car pour le moment aucune conclusion n’était définitive.  

Mise en ligne le 06/11/2017

Sur le même sujet