Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Affaire Théo: dans un magasin saccagé par les casseurs à Bobigny

Rideaux abîmés, vitres cassées, caisses irréparables… Un mois après les débordements en marge du rassemblement pour Théo à Bobigny, ce commerçant n’a pas pu rouvrir sa boutique détruite. Après avoir estimé les dégâts à 80.000 euros, il a dû attendre le déblocage des 50.000 euros de son assurance pour débuter les travaux. Ses sept employés sont au chômage technique.

Mise en ligne le 11/03/2017

Sur le même sujet