bfmtv

Affaire Maëlys: la guerre justice-gendarmes

La tension monte entre le parquet de Grenoble et la gendarmerie nationale. Le procureur Jean-Yves Coquillat a ouvert une enquête pour "violation du secret de l'enquête et de l'instruction", en raison des multiples fuites parues dans la presse sur la disparition, il y a près de deux mois, de Maëlys. Il a mis en cause les services de gendarmerie. Selon lui, "les fuites sont au niveau local et parisien, au niveau de la direction de la gendarmerie, de la Section de recherches et de l'IRCGN (Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale)". Des accusations jugées "scandaleuses" par le directeur général de la gendarmerie nationale. "Mes enquêteurs, jusqu'à preuve du contraire, n'ont pas fait de faute", a assuré Richard Lizurey. - Pour en parler: Dominique Rizet, consultant police-justice de BFMTV. - Grand Angle, du mercredi 25 octobre 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 25/10/2017