Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Affaire Grégory: cette lettre de menaces qui oriente les soupçons sur la grand-tante

Marcel et Jacqueline Jacob, en garde à vue depuis mercredi matin dans le cadre de l'affaire Grégory, assassiné le 16 octobre 1984, ont été déférés au parquet général de Dijon ce vendredi. Ils vont être présentés à un juge d'instruction en vue de leur possible mise en examen. De nouvelles expertises d’une lettre de menace, manuscrite et anonyme, adressée en 1983 au grand-père de Grégory, orientent les soupçons sur Jacqueline Jacob. Les enquêteurs sont parvenus à cette conclusion en comparant cette lettre avec des écrits saisis chez la grand-tante de l’enfant. "On ne va pas rechercher de similitudes au niveau de l'écriture elle-même, mais des automatismes, des particularités qui sont propres à celui qui a écrit cette lettre", a expliqué Susanne Schmitt, experte honoraire en documents et écritures.

Mise en ligne le 16/06/2017

Sur le même sujet