bfmtv

Accusation de travail forcé au Qatar: la contre-attaque du groupe Vinci

L’ONG Sherpa avait porté plainte contre Vinci pour travail forcé sur des chantiers au Qatar. Le groupe de BTP avait alors assigné en référé l’ONG pour atteinte à la présomption d’innocence. C’est le PDG de Vinci en personne qui est allé mercredi défendre l’image de son groupe au tribunal. Délibéré attendu le 30 juin.

Mise en ligne le 03/06/2015

Sur le même sujet