bfmtv

A la rencontre des électeurs de Thomas Thévenoud

Il encourt jusqu’à 500.000 euros d’amende et cinq ans de prison. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour fraude fiscale visant l’ancien député socialiste Thomas Thévenoud, débarqué du gouvernement en septembre, neuf jours seulement après sa nomination comme secrétaire d’Etat pour non-paiement de ses impôts. "Chaque année, j’ai payé mes impôts en retard et avec des pénalités (…) J’avais des dettes, je les ai payées intégralement", a expliqué ce mardi Thomas Thévenoud sur BFMTV. Dans sa circonscription de Saône-et-Loire, certains électeurs se disent prêts à lui accorder une seconde chance.

Mise en ligne le 02/06/2015

Sur le même sujet