bfmtv

50 Nuances de Grey : Un roman dangereux pour la santé des femmes ?

En partenariat avec Non Stop People. La chercheuse Amy Bonimi affiliée à l’Université du Michigan a profilé la lectrice type de la trilogie d’E. L. James. De son étude faite sur 650 femmes, elle a constaté que la lecture de ses ouvrages encouragerait les violences conjugales, et inciterait les femmes à accepter certains abus.

Mise en ligne le 27/08/2014

Sur le même sujet