bfmtv

50 ans après la mort de Martin Luther King, sa petite-fille a aussi fait un rêve

"Je rêve qu'un jour l'Etat de l'Alabama, dont le gouverneur tient des discours d'interposition et d'invalidation, se trouvera dans une situation où les petits garçons et les petites filles noirs pourront marcher main dans la main avec les petits garçons et les petites filles blanches, comme des frères et sœurs", déclarait Martin Luther King en 1963. 50 ans après son assassinat, sa petite-fille, Yolanda Renee King, 9 ans, a en effet pris la parole lors de la manifestation contre les armes à feu du 24 mars dernier.

Mise en ligne le 04/04/2018

Sur le même sujet