BFM Marseille

Marseille: Emmanuel Macron à la rencontre des pompiers réunis en congrès

Emmanuel Macron pendant la cérémonie de clôture du congrès national des pompiers à Marseille, le 16 octobre 2021

Emmanuel Macron pendant la cérémonie de clôture du congrès national des pompiers à Marseille, le 16 octobre 2021 - Pascal POCHARD-CASABIANCA © 2019 AFP

Le chef de l'État a rencontré les pompiers de Marseille samedi matin au parc Chanot, dans le cadre de sa visite pour le plan "Marseille en grand". Ces derniers réclament plus de moyens.

Emmanuel Macron s'est rendu ce samedi au congrès national des pompiers, à Marseille, où il doit tenir un discours en fin de matinée, au lendemain d'une manifestation des sapeurs-pompiers à Paris pour obtenir davantage de moyens.

Après avoir passé les troupes des pompiers en revue, samedi matin, devant le Palais des congrès de Marseille, au parc Chanot, le président de la République a entamé une visite des stands.

80% de pompiers volontaires

Il a notamment rencontré un ancien pompier de 74 ans, grand brûlé, qui lui a exprimé ses difficultés. "Je retiens que vous aimeriez avoir un numéro unique, avoir accès aux services administratifs plus facilement, on va regarder avec le ministre. Vous avez quand même une drôle d'énergie", a répondu le président.

Emmanuel Macron a aussi salué les nouvelles recrues des pompiers, qui tiennent cette année un congrès ouvert au grand public. Parmi les 250.000 pompiers de France, 80% sont volontaires. Des volontaires qui attendent un geste de l'État à leur égard.

Une visite dans le cadre du plan "Marseille en grand"

Cette visite est l'occasion pour Emmanuel Macron de respecter la tradition des présidents d'assister une fois à leur congrès au cours du mandat. Le chef de l'État était arrivé à Marseille vendredi en toute fin d'après-midi, pour un premier point d'étape sur le plan "Marseille en grand" qu'il avait annoncé le 2 septembre, afin de venir à l'aide d'une ville qui connaît des "difficultés exceptionnelles", selon ses propres termes, avec des écoles délabrées et un réseau de transports en commun largement insuffisant.

Dîner avec Benoît Payan et Martine Vassal

"Les difficultés ici sont si exceptionnelles et les potentialités tellement grandes qu'il y a quelque chose à inventer", avait lancé vendredi soir le chef de l'État, au milieu d'une centaine de jeunes et d'entrepreneurs, avant de partir pour un dîner avec le maire socialiste de Marseille Benoît Payan, la présidente LR de la métropole Martine Vassal, et des représentants de la préfecture et de la région.

Ce dîner de plus de quatre heures a été "fructueux" selon l'entourage de Benoît Payan samedi matin: il a permis "de bien travailler et d'aborder des points de détail".

Vendredi matin, avant l'arrivée du président de la République, Benoît Payan avait répété attendre des réponses du gouvernement, notamment sur son plan de rénovation des écoles estimé à 1,2 milliard d'euros. Son entourage n'a pas précisé samedi si les choses avaient avancé sur ce dossier. Aucun des participants à ce dîner ne s'était encore officiellement exprimé samedi matin.

L.C avec AFP