BFM Marseille
Marseille

Marseille: des étudiants s'opposent au projet d'école de police dans leurs locaux sur le campus de Luminy

Les étudiants des Beaux-Arts s'opposent à cette potentielle installation. La mairie de Marseille assure toutefois que ce projet n'est pour le moment qu'une hypothèse.

Ils ne veulent pas d'une cohabitation avec la police. Sur le campus de Luminy, dans le 9e arrondissement de Marseille, les élèves des Beaux-Arts de Marseille sont en colère. En cause, la possible installation d'une école de police dans les locaux du campus à laquelle s'opposent un certain nombre d'étudiants.

"Un projet déconnecté"

Actuellement, c'est l'école nationale supérieure d'architecture qui occupe le bâtiment attenant à celui des Beaux-Arts. Mais le déménagement en 2023 des étudiants en architecture dans le centre-ville de Marseille va laisser inoccupé près de 7000m2 de locaux. La mairie de Marseille veut donc pouvoir réutiliser cet espace et potentiellement y installer une école de police.

Pour s'opposer à cette installation, un collectif étudiant nommé "Fac sans Flic" a été créé. Des affiches de protestation intitulées "Ecole de police dans les Calanques c'est non" ou "non à la présence d'une école de police à Luminy" ont déjà été placardées sur les portes du campus marseillais.

Plusieurs assemblées générales ont même été organisées par les étudiants ces derniers jours, qui estiment ce "projet déconnecté".

De son côté, la mairie de Marseille rappelle que l'installation de l'école de police à Luminy n'est pour le moment qu'une hypothèse. Plusieurs autres lieux sont à l'étude.

Marie Roux et Gauthier Hartmann