BFM Marseille
Marseille

"C'était l'apocalypse": des nageurs, piqués par des méduses au Défi Monte-Cristo, témoignent

Plus de 80 personnes se sont fait piquer par des méduses lors du Défi Monte-Cristo à Marseille ce dimanche. Les nageurs racontent au micro de BFM Marseille Provence.

"C'était un peu le Titanic", résume une nageuse en rigolant. Comme elle, plus de 80 nageurs se sont fait attaquer par des méduses au départ du Défi Monte-Cristo, ce dimanche matin à Marseille. La course de natation qui rassemble des centaines de sportifs ou amateurs a vécu un départ quelque peu mouvementé.

"Après le départ, il y a un eu un moment de panique." Elle comprend alors qu'elle a affaire à un banc de méduses, elle se fait piqué. "C'était un peu dur au début". Mais elle décide de continuer la course malgré la douleur.

La SNSM est intervenue pour porter secours à plus de 80 personnes et a mis en place un poste de secours avec eau et mousse à raser afin d'apaiser les piqûres.

"A peine le départ donné, au bout de 5 minutes, on a entendu des cris nous signalant la présence d’un important pan de méduses", souligne François Jacquel de la SNSM.

"500 ou 600 méduses"

"Au début, on a plongé et il y avait au moins 500 ou 600 méduses, je me suis fait piquer cinq fois. C'était un peu désagréable au début", raconte un nageur qui a enduit son bras de mousse à raser.

"On était vraiment entouré de méduses dans tous les sens, c'était impressionnant", lance un autre sportif.

Un homme raconte s'être fait piquer au visage, "ça m'irrite, ça me tire sur la mâchoire. Je mets un coup de mousse à raser, et on prend une carte pour enlever les tentacules". Il raconte, "c'est un peu stressant au départ, mais ça n'a pas duré plus de 500 mètres".

Julian Mancini avec Pauline Boutin