BFM Marseille
Marseille

"C'est toute notre vie": à Allauch, une mère lance un appel au don de moelle osseuse pour sa fille

Une mère de famille d'Allauch appelle au don de moelle osseuse pour sauver sa fille de 5 ans, atteinte par une maladie du sang.

Âgée d'à peine 5 ans, Lucie est atteinte par une aplasie médullaire, une maladie du sang. "On nous a tout de suite dit que la meilleure solution serait une greffe de moelle osseuse", explique à BFM Marseille Provence sa mère, Bénédicte, habitante d'Allauch.

Aucun donneur compatible

Pour identifier un donneur compatible, les médecins se tournent vers la famille. "On a tout de suite fait tester son frère parce que, dans la fratrie, on a une chance sur quatre d'être compatible et c'est la plue forte probabilité", raconte Bénédicte.

Sauf que le frère de Lucie n'est pas compatible pour permettre un don de moelle osseuse. "On a élargi les recherches au niveau national et international et on n'a jamais trouvé de donneur compatible", déplore la mère de famille.

Bénédicte arrête alors de travailler pour s'occuper de sa fille à plein temps. Toutes les deux passent beaucoup de temps à l'hôpital de la Timone mais la mère de famille entend lui "préserver un quotidien normal si possible". Pour autant, Lucie est déscolarisée et "elle n'a plus de relations avec les autres".

"On reste optimiste et notre enfant, c'est toute notre vie, c'est notre avenir, c'est notre joie de vivre. On n'a pas le droit de baisser les bras", ajoute Bénédicte.

En attendant de trouver éventuellement une moelle osseuse compatible, un traitement médicamenteux a été prescrit à Lucie. Bénédicte compte sur la mobilisation de tous pour s'inscrire comme donneur de moelle osseuse. Seules 1200 personnes sont présentes sur le registre des donneurs dans les Bouches-du-Rhône.

Comment devenir donneur

Il est possible de faire la demande sur le site de l'Agence de la biomédecine qui se charge, par la suite, de contacter une personne compatible avec un malade.

Pour s'inscrire, il faut être âgé de 18 à 35 ans et en parfaite santé, même si le don est ensuite possible jusqu'à 60 ans. Après l'inscription, un prélèvement salivaire ou sanguin est effectué pour identifier par la suite la compatibilité avec un patient.

Dans 80% des cas, le don est réalisé à travers une prise de sang. Le don se fait sinon par ponction dans l'os postérieur du bassin.

Lola Baille avec Amaury Tremblay