BFM Lyon
Lyon

Violences lors du procès de l'affaire Axelle Dorier: trois individus condamnés à de la prison avec sursis

Trois personnes ont été condamnés à des peines de 5,8 et 9 mois de prison à l'issue d'une audience de comparution immédiate ce lundi.

Des incidents avaient émaillé le dernier jour du procès de l’affaire Axelle Dorier, ils ont dû s'en expliquer. Ce lundi, trois hommes ont été condamnés à 5, 8 et 9 mois de prison avec sursis pour rébellion en réunion et des faits de violences sans ITT par la quatorzième chambre du tribunal judiciaire de Lyon dans le cadre d'une comparution immédiate, a appris BFM Lyon.

Ils étaient soupçonnés d’avoir porté des coups aux policiers présents dans l’enceinte du palais de justice après l’énoncé du verdict dans l’affaire Axelle Dorier.

"Automatiquement, il y a eu confrontation"

Vendredi dernier, un des trois hommes a tenté de se soustraire à une tentative d’interpellation. Les deux autres l’ont aidé à s’extraire. C’est au cours de cette tentative que l’un des trois prévenus a asséné un coup à l’un des policiers, lui cassant quatre dents.

"Il y a eu des affrontements à la suite car des personnes ont voulu se soucier de la femme qui faisait un malaise et en même temps, les services de police devaient vider la salle. Automatiquement, il y a eu confrontation, avait expliqué à BFM Lyon Me David Mataxas, avocat de l’un des prévenus. Ça a dérapé, il y a eu des gestes de trop très clairement.”

Me David Mataxas a cependant précisé que la place de ces trois hommes, sans antécédant judiciaire, n’était pas en prison. "Il faut que la juridiction prenne la mesure de l’émotion, des réactions à vif, et qu’on mette de l'apaisement aussi”, a-t-il réclamé.

Parmi les trois prévenus figurait le beau-frère du conducteur du véhicule, condamné vendredi dernier à 12 ans de réclusion criminelle après avoir été reconnu coupable de coups mortels avec armes sur Axelle Dorier.

Lucie Nolorgues avec C.L.