BFM Lyon

Vers la fin du masque à l'école dans le Rhône?

Après deux mois de baisse, le taux d'incidence du département a atteint 50 cas pour 100.000 habitants mardi. S'il reste sous ce niveau pendant cinq jours consécutifs, les masques ne seront plus nécessaires en classe de primaire.

Les écoliers du Rhône vont-ils bientôt retrouver leur sourire? Le taux d'incidence du Covid-19 dans le Rhône a atteint mardi la barre des 50 cas pour 100.000 habitants, première étape pour envisager la levée de l'obligation du port du masque dans les écoles primaires.

Selon les données de CovidTracker, après deux mois de baisse dans le département, ce seuil fatidique avait déjà été atteint samedi dernier, avant une très légère remontée. Or, pour obtenir la suspension du masque à l'école, il faut que le taux d'incidence reste inférieur à 50 cas pour 100.000 habitants pendant cinq jours.

Pour espérer passer au niveau 1 du protocole sanitaire, synonyme d'un assouplissement des mesures, il faudra donc scruter avec attention les chiffres de l'épidémie jusqu'à la fin de semaine. Si dimanche, ce taux d'incidence reste toujours inférieur à 50, les autorités pourraient alors choisir de suspendre le port du masque en classe de primaire.

Déjà 68 départements concernés

Deux vagues de département ont déjà pu profiter de la règle. Une première le lundi 4 octobre qui concernait 47 départements, et une seconde, ce lundi, avec 21 départements supplémentaires, soit 68 départements au total. Le masque est encore obligatoire en classe pour 33 départements.

Deux zones géographiques ont encore un taux d'incidence trop élevé pour prétendre à cette mesure en France métropolitaine: le sud-est de la France et l'Île-de-France où la situation est moins critique. Dans certains territoires d'Outre-Mer, comme la Guyane et la Martinique, la circulation du virus est encore beaucoup trop élevée pour changer de protocole sanitaire.

Louis Chahuneau