BFM Lyon
Lyon

Lyon: record de fréquentation au musée des Confluences, 55.000 visiteurs enregistrés en juillet

Le musée des Confluences a conquis les visiteurs grâce à ses expositions... mais aussi à sa température intérieure qui est de 20°C. Un bon moyen pour se rafraîchir et de se cultiver en cette période de fortes chaleurs.

Le musée des Confluences à Lyon a la cote. Au mois de juillet, 55.000 visiteurs s'y sont rendus au total. C'est un nouveau record de fréquentation depuis son ouverture en 2014.

"Ce qui fait une augmentation de plus de 20% par rapport à 2019", précise Pierre-Henri Alquier, directeur du développement culturel et des publics au Musée des Confluences.

Parmi les visiteurs, on retrouve "un public très familial qui est revenu en masse et puis les touristes, avec une fréquentation étrangère importante sur le mois de juillet mais qui se densifie encore au mois d'août", précise-t-il au micro de BFM Lyon.

Des expositions qui plaisent

À l'intérieur, les visiteurs sont conquis par les expositions proposées. C'est le cas de Linda, originaire de Lyon, qui vient régulièrement visiter le musée en famille.

"C'est vrai qu'il y a souvent des expositions temporaires intéressantes pour les enfants, un peu ludiques, donc on revient quand on peut. On est arrivés tôt ce matin, une fois qu'on est là-dedans, on est happés par les expositions et on reste plus longtemps qu'on avait prévu", explique-t-elle.

Idem pour une professeure d'SVT, qui souhaite instruire les enfants même pendant les vacances. Et ça leur plaît: "C'est bien", ont affirmé trois d'entre eux en choeur.

Du frais pour échapper aux fortes chaleurs

Si les expositions sont appréciées du public, la température intérieure l'est aussi. Il fait 20°C dans le musée afin de conserver les objets. Un bon moyen pour se rafraîchir, en cette période de fortes chaleurs dans le Rhône.

"Je suis venu à midi pour profiter au moment où c'est le plus chaud d'être avec la clim. On s'est baladés en ville et même avec une casquette et des lunettes on transpire trop. Vu la chaleur, c'est mieux d'être dans des coins climatisés et c'est l'occasion de voir des choses sympas. L'histoire naturelle ça plaît toujours et c'est plutôt joli", détaille un visiteur.

Une autre est du même avis. "Ça fait vraiment du bien de visiter un endroit frais avec la clim pour ne pas avoir chaud", dit-elle.

Quatre expositions temporaires sont actuellement proposées au musée des Confluences. Celle de la Piste des Sioux prend fin le 28 août prochain.

Victoria Solano et Shéhérazade Ben Essaid