BFM Lyon

Lyon: la justice rejette les recours contre les menus sans viande à la cantine

La polémique se poursuit à propos de l'absence de viande dans les cantines scolaires de Lyon

La polémique se poursuit à propos de l'absence de viande dans les cantines scolaires de Lyon - NICOLAS TUCAT © 2019 AFP

Le tribunal administratif de Lyon a rendu sa décision au sujet des menus sans viande. Il a été décidé de ne pas suspendre la décision d’interdire les menus sans viande.

Le juge des référé du tribunal administratif de Lyon a rendu sa décision ce vendredi au sujet des menu sans viande, mis en place dans les cantines des écoles lyonnaises. Des recours avaient été déposé en février dernier par la FDSEA du Rhône et des parents d’élèves.

Le tribunal a décidé de ne pas suspendre ces menus. Le tribunal demande toutefois à ce que la règle des "4 repas sur 20 avec viande" soit respectée au 9 avril, d'ici les vacances de Pâques. Après cette date, la décision de la Ville serait jugée illégale.

Une nouvelle action?

Ainsi, le juge enjoint à la ville de Lyon de réévaluer dans les meilleurs délais la situation en coordination notamment avec les services de l’Education nationale. Ce vendredi, la ville assure qu'elle remettra en place les menus classiques avant si les conditions sanitaires le permettent.

Dans un communiqué de leur avocat, les parents d’élèves et la FDSEA indiquent de leur côté qu'ils "se réservent la possibilité d'intenter une nouvelle action contre la ville de Lyon en cas de non retrait de la décision d’ici le 19 mars 2021".

Des menus sans viande critiqués jusqu'au gouvernement

La mise en place d'un menu sans viande à Lyon avait créé une vive polémique. Les agriculteurs avaient manifesté devant la mairie, le 22 février, pour réclamer le retrait de la mesure. Le gouvernement s'était aussi emparé de l'affaire. Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, avait qualifié cette décision de la mairie de Lyon d'"idéologie scandaleuse". Le ministre de l'Agriculture avait lui saisi le préfet du Rhône.

Le maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet avait quant à lui défendu une "application stricte du protocole sanitaire". La mairie justifie en effet cette mesure dans le cadre des mesures sanitaires appliquées à la cantine pour fluidifier les passages en cantine en proposant un menu unique. Il avait par ailleurs assuré que cette mesure était temporaire jusqu'à l'assouplissement des protocoles sanitaires.

Alicia Foricher