BFM Lyon

"La caravane des chefs": des restaurateurs lyonnais s'associent pour lancer un food-truck

Plusieurs chefs lyonnais se sont associés pour lancer "La caravane des chefs".

Plusieurs chefs lyonnais se sont associés pour lancer "La caravane des chefs". - BFM Lyon

Tous les soirs, un chef différent vient proposer un menu à emporter dans une caravane installée dans le 6e arrondissement de Lyon.

Ils ont abandonné les cuisines de leurs restaurants pour une caravane. Quinze chefs lyonnais participent depuis cette semaine au projet "La caravane des chefs", un food-truck installé sur la place Maréchal Lyautay, dans le 6e arrondissement de Lyon.

"Du beurre dans les épinards"

Inspiré d'une initiative marseillaise, l'objectif est triple: soutenir les restaurateurs lourdement touchés par la crise sanitaire, les faire connaître et recréer du lien.

"C'est un lien social entre les chefs", explique Eugénie Guillermin, cheffe formateur à l'institut Paul Bocuse et à l'origine de ce projet, au micro de BFM Lyon.

La caravane permet aux chefs, "de se rencontrer, de se revoir, communiquer entre eux, et peut-être de mettre peu de beurre dans les épinards, même si je ne suis pas sûr que ça suffise à les sauver", poursuit-elle.

De nouveaux clients

Parmi les quinze chefs et cuisiniers, on retrouve notamment Christian Têtedoie, Joseph Viola ou encore Christophe Marguin.

Pour la première soirée, mardi, c'est le chef Marc Boissieu, à la tête de L'inaTTendu, qui avait pris les rênes. Au menu après plusieurs heures en cuisines: tataki de bœuf, œuf parfait et crême de morilles, canette ou dos de cabillaud -entre 7 et 13 euros le plat.

Cette opération était pour lui l'occasion de sortir un peu de son restaurant, retrouver ses habitués, mais aussi de s'ouvrir à une nouvelle clientèle.

"Il y a beaucoup de nouvelles personnes qui ne nous connaissent pas forcément, qui n'avaient pas eu l'occasion de venir au restaurant, qui nous envoient des messages nous disant qu'ils sont ravis de découvrir notre cuisine", se félicite-t-il.

Jusqu'au 20 janvier au moins

Pour les prochaines soirées, il faudra ensuite compter entre 25 et 32 euros pour un menu entrée-plat-dessert, préparé par les chefs Mathieu Charrois et Harold Imbault.

Prévue pour durer jusqu'au 20 janvier, date annoncée pour la réouverture des restaurants, la Caravane des chefs pourrait rester installée plus longtemps si les chefs sont contraints de rester fermer plus longtemps.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions