BFM Lyon

Gérard Collomb confie avoir "peur de voir détruire" ce qu'il a fait à Lyon

Gérard Collomb, maire sortant de Lyon, le 28 juin 2020

Gérard Collomb, maire sortant de Lyon, le 28 juin 2020 - Philippe Desmazes

L'ex-maire de Lyon et président de la Métropole confie à nos confrères du Progrès être toujours fier du bilan de ses 19 années passées au pouvoir.

Redevenu simple opposant politique au nouveau pouvoir écologiste depuis sa défaite aux élections municipales et métropolitaines en juin dernier, Gérard Collomb redécouvre un rôle qu'il avait oublié depuis son élection dans le fauteuil de maire de Lyon en 2001.

"Je suis un de ceux qui ont fait changer la ville"

Si par moment "j'oublie que je ne suis plus maire" confie-t-il au Progrès, l'ancien ministre de l'Intérieur dit surtout craindre de voir disparaître ce qu'il a entrepris durant 19 ans.

"J'ai peur de voir détruire sous mes yeux, tout ce que j'ai fait. C'était un aboutissement", affirme-t-il, alors que les écologistes ont raflé la mairie et la Métropole de Lyon aux dernières élections. "Je suis un de ceux qui ont fait changer la ville."

L'ancien maire assure notamment avoir été un précurseur en matière d'environnement, "un de ceux qui ont pris en compte très tôt le problème du réchauffement climatique" et "qui ont plus planté d'arbres dans cette ville".

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions