BFM Lyon

Covid-19: l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes autorise la reprise des opérations en ambulatoire

Invité de BFM Lyon, le directeur de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes indique que la situation sanitaire reste "très tendue" mais il espère néanmoins une reprise des opérations non-urgentes "à partir de la semaine prochaine".

Un début de retour à la normale dans les hôpitaux lyonnais. L'agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes a fait passer la consigne cette semaine de reprendre "prudemment les opérations en mode ambulatoire", a expliqué son directeur Jean-Yves Grall, ce mercredi, sur l'antenne de BFM Lyon.

Si la situation sanitaire le permet, le directeur de l'ARS espère d'ailleurs la reprise de l'ensemble des activités chirurgicales "à partir de la semaine prochaine", a-t-il ajouté, "tout en sachant que ceci peut être réversible".

Face à l'explosion des cas de Covid-19, notamment sous l'influence du variant Omicron, les Hospices civils de Lyon avaient annoncé le 20 décembre, la déprogrammation de toutes les opérations chirurgicales jugée non-urgente.

Ce mercredi, Jean-Yves Grall a souligné "une stabilisation des cas" en réanimation dû au taux de vaccination important et au variant Omicron, présent à plus de 80% dans la région, qui donne "moins de formes graves".

La situation reste "tendue"

"Il y a à peu près 50 nouvelles hospitalisations par jour à l'heure actuelle sur la région et cinq entrées en réanimations tous les jours", a-t-il rappelé.

La situation dans les services de réanimation reste donc "tendue", avec une augmentation moindre mais un remplissage important des services, "notamment sur Lyon et aux HCL", insiste le responsable de l'ARS.

Alicia Foricher