En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des néo-nazis et des membres de "l'all-right" face à des contre-manifestants, samedi 12 août à Charlottesville, en Virginie
 

Deux jours après le drame de Charlottesville, la réticence du président américain à condamner les groupes d'extrême droite impliqués dans les violences donne du fil à retordre à ses proches et à la Maison Blanche.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • caramel23
    caramel23     

    la faute en incombe à ceux qui tolèrent les contre manifestations des gochos !!!!

  • caramel23
    caramel23     

    la faute en incombe seulement à ceux qui autorisent les contre manifestations des gochos !!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire