× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Des néo-nazis et des membres de "l'all-right" face à des contre-manifestants, samedi 12 août à Charlottesville, en Virginie
 

Deux jours après le drame de Charlottesville, la réticence du président américain à condamner les groupes d'extrême droite impliqués dans les violences donne du fil à retordre à ses proches et à la Maison Blanche.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • caramel23
    caramel23     

    la faute en incombe à ceux qui tolèrent les contre manifestations des gochos !!!!

  • caramel23
    caramel23     

    la faute en incombe seulement à ceux qui autorisent les contre manifestations des gochos !!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire