Mis à jour le
Des Vénézuéliens font la queue devant une pharmacie, alors que le pays fait face à une pénurie de produits.
 

Mis à mal par la baisse des revenus du pétrole, le Venezuela peine à importer certains produits de première nécessité, comme les préservatifs. Les autorités s'inquiètent d'une recrudescence de l'épidémie de sida.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Badvann
    Badvann     

    Face à la pénurie de préservatifs, les Argentins désargentés doivent savoir se prendre en main

Votre réponse
Postez un commentaire