Mis à jour le
Paolo Gabriele (d), lors son procès le 6 octobre
 

Condamné puis gracié par Benoît XVI pour avoir dévoilé des documents confidentiels, l'ex-majordome du Pape s'est vu offrir un emploi. Par simple bonté ou pour acheter son silence ?

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Carambar
    Carambar     

    une rente à vie au lieu d'un emploi fictif ... la Vatican aussi pourri que les autres

Votre réponse
Postez un commentaire