Mis à jour le
Valérie Trierweiler a inauguré lundi une exposition dans le cadre de la mobilisation "Bring back our girls".
 

Valérie Trierweiler a inauguré lundi à Paris une exposition dans le cadre de la mobilisation "Bring back our girls" pour ne pas oublier les Nigérianes enlevées par Boko Haram.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    @candide57.........."mémère" ?? pourquoi "mémère" ?!...........L'insulte est souvent l'argument final de celui qui ne trouve plus rien à dire."

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Que sont-elles donc devenues ces pauvres jeune filles, à mon avis elles sont en "enfer".....j'ai vraiment peine a croire qu'elles reviendront un jour chez elles ! Je suis persuadée que toutes ces manifs en leur faveur doit "tordre de rire" le Boko !

  • candide57
    candide57     

    Tu ferais surtout mieux de pas parler du tout mèmère...

Votre réponse
Postez un commentaire