× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali, le 9 février 2013, dans son bureau
 

La classe politique et la rue attendent le résultat du coup de poker de Hamadi Jebali, numéro 2 d'Ennahda, qui a pris de court son parti et ses alliés laïcs de centre-gauche en annonçant préparer la création d'un gouvernement de technocrates.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire