Une journaliste japonaise meurt après 159 heures supplémentaires en un mois

Japon
 

La jeune journaliste de 31 ans n'avait eu que deux jours de repos dans le mois qui a précédé sa mort. Le surmenage a fait près de 200 morts l'année dernière au Japon.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire