× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Kong Suriyamontol (au centre), l'avocat thaïlandais du japonais Mitsutoki Shigeta, s'adressant à la presse après que son client a remporté le droit de garde de 13 enfants nés de mères porteuses
 

Clap de fin dans le scandale de "l'usine à bébés" qui avait mis en lumière les abus de la procréation médicalement assistée. Un Japonais vient d'obtenir la garde de 13 enfants nés de mères porteuses en Thaïlande.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire