BFMTV

Un groupe radical kurde revendique la double attaque d'Istanbul 

Istanbul, samedi soir

Istanbul, samedi soir - AFP

Moins de 24 heures après le double attentat qui a éclaté dans le centre de la ville, le groupe TAK a fait savoir qu'il en était à l'origine.

Les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), un groupe radical proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont revendiqué dimanche le double attentat perpétré au coeur d'Istanbul samedi soir, vers 22h30 (heure locale), après le départ des supporters ayant assisté au match qui opposait Besiktas à Bursaspor à la Vodafone Arena.

Cette revendication a été annoncée par l'agence de presse Firat, proche de la mouvance séparatiste kurde. Au moins 38 personnes, dont 30 policiers, ont été tuées dans les deux explosions près du stade de Besiktas. Une des deux attaques visait en effet un car des forces de l'ordre déployées près de l'enceinte à l'occasion de la rencontre sportive.

C.C. avec AFP