BFMTV

Un cosmonaute russe devient le premier homme à voter en ligne depuis l'orbite terrestre

Vue de la Station spatiale internationale, le 2 octobre 2019.

Vue de la Station spatiale internationale, le 2 octobre 2019. - NICK HAGUE / NASA / AFP

Anatoli Ivanichine était invité à se prononcer en faveur, ou non, d'une révision constitutionnelle qui permettrait à Vladimir Poutine de se maintenir au Kremlin jusqu'en 2036.

Du 25 juin au 1er juillet, les Russes étaient appelés aux urnes. Dans un scrutin sans grand suspens, ils devaient valider une vaste révision constitutionnelle autorisant Vladimir Poutine à se maintenir au Kremlin jusqu'en 2036. Le référendum a été qualifié d'"énorme mensonge" par l'opposition, qui y voit une manoeuvre de l'actuel président pour perpétuer sa mainmise sur le pays.

Outre cet aspect politique, ce vote était également l'occasion d'une première. Comme l'explique Courrier International, qui reprend des informations du Moscow Times, Anatoli Ivanichine, cosmonaute présent dans la Station spatiale internationale (ISS) depuis début avril, est en effet devenu le premier homme à avoir voté en ligne depuis l'orbite terrestre.

Vote en ligne

Afin d'éviter une forte affluence dans les bureaux de vote, coronavirus oblige, les habitants de deux des principales villes du pays, Moscou et Ninji Novgorod, étaient autorisés à voter via Internet. Ainsi, l'homme de 51 ans, résident permanent de la capitale russe, a pu bénéficier du dispositif en ligne et participer au scrutin, apprend le média moscovite.

Ivan Vagner, un second cosmonaute présent en orbite, a également participé au vote. Il devait quant à lui communiquer son choix à une personne de confiance via un canal de communication sécurité.

Selon des résultats encore partiels portant sur 61% des bureaux de vote répartis sur l'immense territoire russe et diffusés mercredi par la Commission électorale centrale, la révision constitutionnelle serait approuvée à 77,02%.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV