cameroun-grippe-aviaire-suicide
 

Dans une lettre, l'éleveur de volailles avait assuré avoir été ruiné par la grippe aviaire et avait laissé croire qu'il s'était jeté dans un fleuve. La nouvelle avait ému le pays. Il a été retrouvé bien vivant à Yaoundé par la gendarmerie qui l'a interpellé.  

Votre opinion

Postez un commentaire